Vertumne - Manu Galure

Samedi 21 à 20h30
et
Dimanche 22 à 14h30

Après son Tour de France à pied et un triomphe à Palairac, Manu Galure est de retour. Il propose désormais un nouveau spectacle en duo de pianos préparés avec Lorenzo Naccarato. 

Ils arrivent avec leurs pianos, leur équipement son et lumière, leur décor : ils n’ont besoin que d’une prise de courant pour s’installer.

Patrice Caumon, régisseur-acteur, chanteur les accompagne dans ce nouveau spectacle. Il manipule à vue, sur scène, le bric à brac fruit de leur inventivité commune. 

Manu-GalureVertumne_Nicolas-Maget-copie.jpeg

Le spectacle de Manu Galure pourrait être un récit de voyage, ou la peinture d'un paysage, ou bien un film d’aventure. C’est un peu tout ça, une promenade où l’on rencontre des sangliers qui vous mangent les pieds, des pompiers de Cherbourg, des éclipses solaires et des pique-niques sur la lune. Des pluies qui rendent fou, des lits trop petits et des pingouins qui puent, ou des arbres qui doublent des chanteurs. On y entend les saisons qui passent, le vent mauvais, on y devine les dessins dans les nuages et le bruit des ricochets sur l’eau. L’écriture est toujours aussi exigeante et légère. Le rire est franc mais acide, la tristesse est une consolation et le sourire est malicieux. En auteur habile et rusé, Manu Galure prend des détours joyeux pour faire entendre le chaos du siècle. 

Sur scène, un piano à queue et un piano droit. Manu Galure et Lorenzo Naccarato se font face. On les voit trafiquer dans les cordes, désosser les instruments, cogner, scotcher, et chaque chanson surprend par des sonorités nouvelles et des bruits étranges. Si écouter des pianos préparés est une expérience surprenante, observer des musiciens traiter leurs instruments comme un atelier de bricolage est un moment réjouissant. On retrouve Manu Galure toujours aussi électrique, toujours aussi fou, qui joue du pied, du coude, et qui grimpe sur les pianos, mais installe, avec délicatesse, entre deux instants de fracas, une douceur et une tendresse qu’on ne lui soupçonne pas.